Noir Carbon/Lime Bj9 445 EU Chaussures Merrell homme scQcd9pjnF

SKU-95874-sno90019
Noir (Carbon/Lime Bj9)  44.5 EU Chaussures Merrell homme scQcd9pjnF
Chaussures Merrell homme
Lycée Professionnel Emile James, Etel – Morbihan
Facebook
56 rue Emile James 56410 Etel Lundi - Vendredi / 07h30 - 18h00 02.97.55.32.07
­
Loading [MathJax]/jax/element/mml/optable/BasicLatin.js
Volume 13.1 - hiver-printemps 2018

Des méthodes algorithmiques de regroupement de données permettent d’analyser des textes, de les classifier, et parfois même d’en identifier les auteurs.

Grâce aux progrès technologiques, on peut dorénavant recueillir des masses de données à coût modique. Pour qu’elles soient informatives et utiles à la prise de décision, ces données doivent toutefois être traitées et analysées. Les méthodes statistiques jouent un rôle de tout premier plan dans ce processus de valorisation. Que ce soit dans la gestion de l’état, la recherche fondamentale ou les affaires, les informations issues de l’analyse statistique soutiennent une prise de décision objective et… éclairée. Elles permettent aussi parfois de découvrir des phénomènes insoupçonnés.

Nous allons explorer ici une toute petite partie des rouages mathématiques de cette vaste entreprise en décrivant une technique de regroupement hiérarchique souvent utilisée, entre autres, pour l’analyse exploratoire de corpus textuels. Dans ce contexte, chaque observation se présente sous la forme d’un vecteur dont les composantes nous renseignent sur la fréquence relative de certains mots ou groupes de mots de même racine dans une production écrite, qu’il s’agisse d’un livre, d’un discours ou d’un gazouillis. Comme nous le verrons, le choix des mots peut s’avérer fort révélateur!

Considérons à titre d’exemple les 12 ouvrages de Tolkien cités dans l’encadré ci-dessous. À l’aide du progiciel de forage de données tm (pour «text mining») intégré au gratuiciel R, nous avons compté le nombre de mots dans chacune de ces œuvres (en version originale anglaise). Nous avons ensuite déterminé, pour chaque ouvrage i { 1 , , 12 } , la proportion g i de mots appartenant à l’ensemble G ={ get, gets, got, getting }. Nous avons aussi calculé la proportion s i de mots de l’ouvrage i provenant de l’ensemble S = {s ay, says, said, saying }. Pour illustrer la méthode de calcul de g i et de s i , appliquons-la au texte suivant, qui compte 37 mots:

Twitter is a great tool for learning effective communication. You must say a lot in 140 characters and you typically get feedback. If you are not getting any, or people misunderstand what you were saying, try again 1 .

Puisque get, getting, say et saying y apparaissent chacun une fois, on trouve g i = s i = 2 / 37.

Les inscriptions sont fermées

Ce cours est maintenant terminé.

La prochaine édition du cours débute le 24 janvier 2018. Inscrivez-vous!

Vous êtes préoccupés par les grands défis environnementaux et sociaux du monde actuel? Les ingénieurs aussi ! Ce cours vous propose un tour d’horizon de solutions développées et mises en œuvre dans diverses disciplines du génie. Vous y découvrirez comment les ingénieurs contribuent à :

Ce cours de six semaines vous permettra notamment de vous initier aux grands principes de l’ingénierie durable et vous familiariser avec divers outils comme l’analyse du cycle de vie et l’écoconception.

Ce cours est ouvert à tous, il n'y a aucun préalable. La curiosité et l'enthousiasme sont des atouts.

Ce cours est coordonné et animé par Louise Millette et Jean-François Desgroseilliers, du Baskets Basses Geox Sukie 38 EU Chaussures Lloyd noires homme h50EFkGeiP
. Une équipe multidisciplinaire de professeurs et chercheurs y participent.

Louise Millette est directrice du département des génies civil, géologique et des mines de Polytechnique Montréal. Passionnée de la mise en œuvre des principes du développement durable, elle est directrice adjointe du Centre interdisciplinaire de recherche en opérationnalisation du développement durable ( CIRODD ). Convaincue de l’importance d’intégrer ces notions dans le curriculum universitaire, elle préside le comité formation de l’Institut de l’environnement, du développement durable et de l’économie circulaire ( IEDDEC ).

Jean-François Desgroseilliers est conseiller en développement durable à Polytechnique Montréal. Il est également chargé de cours à Polytechnique Montréal et à l'Université de Montréal où il a développé plusieurs cours multidisciplinaires sur le développement durable et la coopération internationale. En 2016, il a reçu un prix du Ministre de l'enseignement supérieur du Québec pour sa contribution au développement d'un cours à distance.

Michel Aubertin

Professeur titulaire Génies civil, géologique et des mines

Yves Aubin

Chargé de cours Génies civil, géologique et des mines

Pierre Baptiste

Professeur titulaire Mathématiques et génie industriel

Jamal Chaouki

Professeur titulaire Génie chimique

Yves Comeau

Professeur titulaire Génies civil, géologique et des mines

Raymond Desjardins

Professeur titulaire Génies civil, géologique et des mines

Jean-Marc Frayret

Professeur titulaire Mathématiques et génie industriel

Robert Legros

Professeur titulaire Génie chimique

Samuel Letellier-Duchesne

Étudiant au doctorat Génie mécanique

Manuele Margni

Professeur titulaire Mathématiques et génie industriel

Catherine Morency

Professeure titulaire Génies civil, géologique et des mines

Benoît Robert

Professeur titulaire Mathématiques et génie industriel

Réjean Samson

Professeur titulaire Génie chimique

Brunilde Sansò

Professeure titulaire Génie électrique

Oumarou Savadogo

Professeur titulaire Génie chimique

Louiselle Sioui

Ingénieure en planification des transports Ph.D., Génie civil

Daniel Spooner

Chargé d'enseignement Génie mécanique

Laure Waridel

Directrice Centre interdisciplinaire de recherche en opérationnalisation du développement durable

Le cours se déroule sur six semaines. Chaque semaine, un nouveau module est mis en ligne.

George Lippard and the Rise of the Urban Gothic “Re-Walking the Purchase: Edgar Huntly, David Hume, and the Origins of Ownership The Epistemology of the Wonder-Closet: Melville, Moby- Dick, and the Marvelous A Liberal Inheritance: Biology, Property, and the Limits of the Possessive Individual in Stoddard’s Wednesday, June 13. 12pm-2pm (OdG 209, Paris Diderot) Friday, June 15. A19/LARCA symposium, 10.30am-4pm Wednesday, June 27. Literature and American (Literary) History. De-Ciphering American Literature: 1945-1840-2016
Laisser un commentaire
Virginia Woolf and the Intoxication of Colour

Vanessa Bell, Abstract Painting, (Tate)

Laisser un commentaire

FLT invites Elizabeth Duquette for a talk and discussion about the forthcoming forum (to be published in :

«Afterlives of American Racism»

ALL WELCOME!

Les textes à lire sont disponibles.

Elizabeth Duquette received her B.A. in Philosophy from Dartmouth College and her Ph.D. in American Literature from New York University. Her first book– (Rutgers UP, 2010)- -explored the idea of loyalty in the postbellum United States. With Gettysburg graduate Cheryl Tevlin, she co-edited (U of Nebraska P, 2014). Her current book project, , offers an alternative history of the American political imagination in the nineteenth century, recovering the close, but often ignored, relationship between democracy and tyranny.

Amongst Duquette’s most recent articles are «The Man of the World,» 27:4(2015), 635-664; «The Pleasures of Occasional Vitriol,» 3:2 (2015), 220-228; «The Office of ,» 69:4 (2013), 25-58; “Making an Example: American Literature as Philosophy,” , ed. Russ Castronovo (Oxford UP, 2012), 343-357; and «‘s Nominal Conversions,» , eds. Samuel Otter and Geoff Sanborn (Palgrave, 2011), 117-135.

With Stacey Margolis, Elizabeth Duquette edits

Please note that Elizabeth Duquette will also give a talk at A19, on Friday, March 16, 2pm-4pm, OdG 163: «Melville’s Between Genres.» https://a19.hypotheses.org/

Les textes à lire sont disponibles.

Chaussures Mizuno Basara 001 KL FG Chaussures de Trail Homme hRA7xkFt

«Ecrire depuis les marges: Nos théories, nos pratiques» et «Frontières du Littéraires» / A19

Vendredi 2 février OdG 830

12h-14h

Sources ou documents pour les historiens depuis les années 1960, les récits d’esclaves font aussi l’objet de l’attention des littéraires, en Amérique du nord notamment. Sans doute est-il temps de jeter un nouveau regard sur ce «canon littéraire» africain-américain, qui joue également le rôle de pilier des études sur l’esclavage antebellum. Quelles questions nouvelles peut-on poser sur ce corpus ? Les récits d’esclaves font-ils «littérature», font-ils «histoire» ou «philosophie», et comment? Nous empêchent-ils de voir d’autres formes d’«expression écrite africaine-américaine» ?

Chacun et chacunedes intervenants et intervenantes à cette table ronde s’appuiera sur un ou deux textes théoriques déposés sur le site de FLT pour expliquer comme elle/il théorise son approche des récits d’esclaves dans un dialogue résolument interdisciplinaire. Temps de parole: 15 mn. Les interventions seront suivies d’un débat.

Intervenan t-e-s : Thomas Constantinesco (LARCA, ParisDiderot), Sandrine Ferré-Rode (,Claire Parfait (PLEIADE, Paris 13) et Marie-Jeanne Rossignol (LARCA) directrices de la collection «Récits d’esclaves» aux PURH.

Discutant : Michaël Roy(CREA,Paris Ouest-Nanterre)

Présentation du séminaire: Marie-Jeanne Rossignol (LARCA, Paris Diderot),Cécile Roudeau (LARCA, Paris Diderot)

Claire Parfait«Le récit d’esclave: une source pour l’histoire de l’esclavage,», n°5,, co-dirigé par C. Parfait et M-J Rossignol, Presses universitaires de Rouen et du Havre, 2014: 17-28.

Lloyd Pratt, «The Deprivation of Time in African-American Life Writing»,University of Pennsylvania Press, 2010,157-186.

Marie-Jeanne Rossignol, «William Wells Brown, du témoin à l’historien»,p 1-10.

Marcus Wood, «Seeing is Believing, or Finding ‘Truth’ in Slave Narrative: The Narrative of Henry Bibb as Perfect Misrepresentation,»18. 3, 1997, p. 174-211.

Contact : VIVIAN Bottines femme. ZANFRINI Cantù Mocassins homme. GUNAINDMX Mens shoes/Spring and Autumn/shoes/sports/leisure 448750 Discount slip blue LE GAZZELLE Escarpins femme. GUNAINDMX Men's shoes/Spring and Autumn/shoes/sports/leisure PjNgI8V

Laisser un commentaire

«Ecrire depuis les marges: Nos théories, nos pratiques» et «Frontières du Littéraires»

Vendredi 10 novembre OdG 830–12h-14h

Julien NEGRE , ENS LSH Lyon:

Jordi BALLESTA, CIEREC, Université Jean Monnet :

Discutant: François BRUNET (LARCA)

Organisatrices : Marie-Jeanne Rossignol, Mélanie Torrent, Cécile Roudeau

Contact : cecile.roudeau@gmail.com

Laisser un commentaire

George Shulman (Gallatin School of NYU): «Postmortem Effects: Impasse and Genre in American Politics and Literature»

«At a moment of historical impasse and national division, George Shulman claims thatprofound insight is found not in the texts typically canonized as «American Political Thought,» but in the fictions and poetry of literary artists from Melville and Whitman to Faulkner, Ellison, and Morrison. To explore what is unspeakable in American politics, its unsaid axioms and disavowed conditions of possibility, the literature repeatedly forgoes a realist aesthetic; instead, literary artists use genres of fabulation to dramatize how national romances of self-making and more perfect union generate tragedy, ghosts, horror, and farce. Representing the return of what is repressed by prevailing political languages of liberalism, nationalism, and individualism, such fictions at once probe and embody the meaning of the political by dramatizing the fictionality at its core.»

George Shulman teaches Political Theory and American Studies at The Gallatin School of Individualized Study at New York University. He received his PhD in Political Science and American Studies from University of California, Berkeley, in 1982. The American Political Science Association awarded his second book, (2008, Minnesota) the David Eastman Prize for «best book in political theory.» He has published essays relating political theory and literary studies, as well as Political Theology and Critical Race Theory.

Juliette Utard (Paris-Sorbonne, VALE, LARCA-CNRS): The American Poetry Collection and the Trials of Federal Democracy: “Necro Citizenship” in (1915) by Edgar Lee Masters Looking at American poetry from the vantage point of the US model of federal democracy, this talk undertakes a (political) reading of Edgar Lee Masters’ striking collection of epitaph-poems (1915, 1916) a hundred years after it was first published. Not quite the nostalgic, agrarian myth of rural Midwest it has come to embody, uncovers a vast necropolis where the (dis)united dead of America lie side by side as “necro citizens.” “[T]he only democracy—the graveyard” then, as one of the poems suggests? Russ Castronovo reminds us that “Not all subjects lie still in democracy’s graveyard.” In fact a hundred years on, reads as a critical laboratory of democracy that repeatedly challenges the US political model, investigating modes of poetic together with new forms of political .

Juliette Utard teaches American literature at the University of Paris-Sorbonne and is currently on leave at LARCA. She is the author of (forthcoming, Honoré Champion) and co-editor of (forthcoming, “Actes de la Recherche,” Éditions rue d’Ulm). Her current research focuses on the American poetry book and its editorial, critical and political issues in the digital age.

Ecco Chaussures de ville à lacets pour homme Noir Noir 41 EU Wilson Rush Pro 2.5 New Balance NBWS574CRB070 - WS574CR - Couleur: Rose - Pointure: 41.0 eJ0e2CD

Simon During is invited Professor at Université Paris 13 from January 9 to January 20, 2017. He has published a number of books among which

Please register in advance by sending an email to ssawyer@aup.edu with the title «Simon During registration”.

For further information pleace contact Pr. Cécile Roudeau or Pr. Stephen Sawyer sawyer@aup.edu

Laisser un commentaire

Pr. Simon During (University of Queensland, Australia) will give a talk entitled

“Anglicanism and English Literary Culture, 1688-1945”.

at Université Paris Diderot. The talk will be hosted by «Frontières du littéraire» and «Lumières et Modernités» (LARCA-UMR 8225)

Pr. Jeffrey Hopes (Université de Tours) and Alice Monter (PhD candidate/ LARCA) will be discussants.

Simon During is invited Professor at Université Paris 13 from January 9 to January 20, 2017. He has published a number of books among which

This brown-bag seminar will take place on Thursday, January 12 at 12.30 pm, room 830, Bâtiment “Olympe-de-Gouges,” 8 place Paul-Ricoeur, 75013, métro/RER Bibliothèque François-Mitterrand, Paris..

LLOYD Galant Derbys Homme Schwarz Schwarz 48 EU Derbys Homme LLOYD Galant L' AUTRE CHOSE Mules & Sabots femme. Caterpillar Bottes de sécurité Holton S3 pour homme - Marron - marron 48 EU xBMB0NIY6d

Notre dernière rencontre de l’année aura lieu le 13 juin, a priori en salle 830. Trois points sont pour l’instant à l’ordre du jour :

Nous entendrons une communication de Clémence Folléa ( «Dickens Excentrique : Persistances du Dickensien» ), qui a accepté de venir nous parler de la façon dont sa thèse, sous la direction de Sara Thornton, rencontre la question des “frontières du littéraire.”

Il nous faudra aussi faire un bilan de cette année et envisager les projets pour l’année 2016-2017. Nous avons donc besoin de toutes les forces vives de l’axe!

J’ai ensuite invité, à 11h , M. Gael Martin (des éditions Mare Martin) à venir nous présenter le projet de collection que nous avons évoqué la dernière fois. Il viendra, m’a-t-il dit, avec M. Fabrice Defferard, le directeur éditorial des éditions. Il est donc important que nous lui posions les questions qui nous permettraient de mesurer l’opportunité d’un tel projet pour le Larca, et pour “Frontières du littéraire.”

Laisser un commentaire

LE MONDE DES LIVRES | 27.04.2016 à 08h53 • Mis à jour le 28.04.2016 à 15h29 | Par Virginia Bart

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/livres/article/2016/04/27/les-lettres-grimpent-aux-murs_4909338_3260.html#4J8YrW5L5L4u5xFj.99

Softinos ITA298SOF Smooth Mocassins Femme Blanc White 010 38 EU 38 EU Semler Ramona Gant Alice vXZ3Z4v

L’axe «Frontières du littéraire» a tenu sa deuxième séance de travail le lundi 4 avril de 9h à 12h.

Nous avons eu le plaisir d’entendre trois communications:

Ladan Niayesh : «De la carte géographique à la scène (et retour) chez Shakespeare et ses contemporains.»

Jean-Marie Fournier : «Pour r’enflammer l’obscur du monde : tradition de l’ode de Pindare aux Romantiques anglais.»

Daniel Jean: «La littérature et l’absence d’œuvre: Eliot, Beckett, Steiner.»

Résumé de la communication de Ladan Niayesh:

“The cosmographical glasse, conteinyng the pleasant principles of cosmographie, geographie, hydrographie, or nauigation. Compiled by VVilliam Cuningham Doctor in Physicke.” William Cuningham (b. 1531.), 1559, Folger Digital Image Collection, Folger Shakespeare Library

Travailler sur la littérature des siècles antérieurs implique en soi une sorte d’ «exploration des frontières» de périodes où les mots, les paradigmes et les outils sont différents de ceux de l’époque contemporaine, voire sont encore poreux et non encore fixés lorsqu’il s’agit par exemple de la distinction qui semble aller de soi aujourd’hui entre des pratiques dites scientifiques et d’autres qui ne le seraient pas. Il en est ainsi de la cartographie et du théâtre, deux pratiques éminemment visuelles et particulièrement développées dans l’Angleterre de la fin du XVIe siècle et du début du XVIIe siècle, sans distinction nette entre les deux. A la frontière de genres et d’héritages commun (le merveilleux, l’emblématique morale, la propagande politique et commerciale, etc.), mêlant culture savante et culture populaire, cartographie et théâtre s’interpénètrent, dialoguent et s’informent l’un l’autre à cette période, même si l’alphabet et le langage utilisés pour ce faire ne sont pas toujours directement accessibles au spectateur ou au lecteur modernes.

Dans ma présentation, je considère l’une des modalités d’échange entre ces deux pratiques, à travers la vogue des cartes habitées par des personnages (voyageurs prenant des notes, cartographes dessinant la carte depuis son intérieur) qui servent de relais à notre perspective et abolissent la distinction entre créateur et spectateur de l’illusion. Cette vogue trouve son pendant, non seulement dans les masques de cour, mais aussi et surtout au théâtre populaire, avec ces pièces de conquête où la scène se transforme sous nos yeux en carte géographique, et où un protagoniste (comme dans de Christopher Marlowe, 1587-88) ou un prologue (comme dans , de John Day, William Rowley et George Wilkins, 1607) usent d’une métaphore filée pour dessiner l’intrigue de l’intérieur et faire participer l’imagination et la perspective du spectateur afin de compléter l’illusion cartographique. L’imbrication profonde de la culture cartographique et de la culture théâtrale des Elisabéthains invite de même le chercheur moderne à pratiquer systématiquement la traversée des frontières disciplinaires entre littérature et histoire matérielle.

C’est dans cette optique que se placent la plupart de mes recherches actuelles, depuis mon dernier article en date, «Seeing and Overseeing the Stage as Map in Early Modern Drama», à paraître l’année prochaine dans un volume intitulé chez Cambridge University Press, jusqu’au projet «Litres: littérature et culture matérielle dans les îles britanniques et la France de la première modernité» auquel j’ai eu le plaisir de participer depuis son lancement ( http://literes.hypotheses.org )

Résumé de la communication de Daniel Jean:

Il s’agit d’interroger ce qui reste de la littérature en l’absence d’œuvre(s), selon plusieurs modalités d’absence.

Il faut rappeler que la formule est issue d’un article de Michel Foucault où la folie est abordée par ce qu’elle ne fait pas œuvre, que ce qui est produit par elle, de verbal ou de matériel est du côté du symptôme, de l’impossibilité d’une communication vers une instance extérieure faisant figure de récepteur.

D’où un rapport à la folie chez les «artistes sans œuvres» dont parle Jean-Yves Jouannais dans son «I would prefer not to: » 1997 et Enrique Vila-Matas en miroir, dans son Bartleby et Compagnie (2002), convoquant le personnage de Melville comme figure tutélaire d’une écriture tournée vers l’improductivité.

Mais l’absence d’œuvre est aussi la question des œuvres absentes parce que demeurées désir, par accident ou nécessité, chez des auteurs prolixes par ailleurs. On trouve des ouvrages entiers faits de listes d’œuvres restées sous forme de titres ou de synopsis (George Steiner, F.S. Fitzgerald, Edouard Levé), dont la non réalisation permet d’écrire une autre histoire de leur évolution esthétique.

Enfin, l’absence présente d’œuvres dont l’existence est attestée par des témoignages et des fragments (Homère, le théâtre grec, Shakespeare, Bruno Schulz), et dont la disparition laisse imaginer à quel point le canon littéraire serait différent s’ils réapparaissaient.

A moins que, comme Beckett en a eu l’intuition, la littérature cherche à rendre compte de sa disparition, en en faisant son objet.

La littérature face à l’absence d’œuvre
Chaussures Ted Baker noires homme Baskets pour homme - marron - marron 42 Baskets argentées Sneakers Basses Homme 42 EU QLFAU1
PARTAGER Facebook Twitter LinkedIn Courriel
METRO

Siège social

11 011, boul. Maurice-Duplessis Montréal

MARC 000086970500511 00511 MARC 000086970500511 00511 Bottes pour Femme noir noir Bekina Bnxc900–917312 Steplite XCi complète de sécurité S5 46 EU fahNL0o4h

1 800 361-4681

À propos de METRO
Médias
Relations avec les investisseurs
Gouvernance
Carrières
Responsabilité d’entreprise